Je souhaite être informé du lancement des services Eanqa

Quoi faire si ça m’arrive et quelles sont les causes d’une dysfonction érectile ?

Une dysfonction érectile (ou « trouble de l’érection ») est définie par l’incapacité d’obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour permettre des rapports sexuels satisfaisants et cela pendant une période de 3 mois minimum. 

Non non messieurs, votre « petite panne » de la dernière fois n’indique pas forcément la présence d’une « dysfonction érectile ». Isolée, la « panne » est très banale.

Dans la population générale, la prévalence des dysfonctions érectiles sont évaluées entre 11 et 44%. Un homme sur trois présente des troubles de l’érection passé 40 ans. Ceux-ci abordent rarement le sujet spontanément à leur médecin. Pourtant il est primordial de pouvoir en parler car il s’agit parfois d’un signe d’alerte (d’un symptôme) d’autres pathologies, comme chez les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ou de diabète. 

Une dysfonction érectile peut être primaire (c’est-à-dire depuis le début de la vie sexuelle) ou secondaire (après une période d’érections satisfaisantes). Elle peut également être contextuelle (en fonction du/de la partenaire, en fonction du lieu) ou permanente.

Les causes d’une dysfonction érectile peuvent être multiples, allant du stress à l’hypertension. Elle peut avoir une origine plutôt organique ou une origine plutôt psychologique/émotionnelle. Parfois ce sera un subtil mélange des deux. 

N’hésitez pas à consulter car il existe des traitements médicaux et/ou psychothérapeutiques efficaces. En attendant, vous pouvez commencer par faire attention à votre hygiène de vie et surtout ne dramatisez pas trop, le stress empire la situation !